J'avais arrêté de fumer pendant quelques semaines ET entrepris un régime en même temps, principalement pour éviter de grossir à cause de l'arrêt du tabac, et j'étais suivie par mon généraliste pour tout ça. Puis il s'est avéré que c'était trop dur, je mangeais trop, et du coup je me suis remise à fumer. J'en ai parlé à mon médecin qui m'a engueulée et qui m'a dit d'un ton on ne peut plus condescendant : "c'est vous qui voyez, si vous préférez mourir plutôt que grossir..." J'ai trouvé ça dingue, qu'un médecin ne puisse pas comprendre qu'avoir à la fois un problème alimentaire ET une dépendance au tabac est particulièrement dur à gérer, et qu'il applique bêtement ses principes rigides sur tout le monde. Je ne me cherche pas d'excuses. Seulement j'ai choisi de prendre le problème à l'envers et d'aller voir d'abord une nutritionniste pour calmer mes problèmes de nourriture, et ensuite, quand ça se sera tassé, de réarrêter de fumer. Et lui n'a même pas su voir que je luttais au quotidien et que tout ce que je fais, c'est pour essayer d'aller mieux et d'avoir une vie saine.